Quand l'enfant se confie à vousImprimer cette page

Si vous avez des doutes, que ce soit concernant votre enfant ou l’enfant d’une autre famille, vous pouvez communiquer avec un organisme ESPACE pour obtenir du soutien.

Certains problèmes confiés par les enfants peuvent nous sembler petits. D’autres nous apparaîtront plus sérieux. Pour l’enfant, peu importe le problème, la situation est importante. Nous devons donc accorder l’attention nécessaire à toute confidence afin d’aider l’enfant du mieux que nous le pouvons.

Voici quelques conseils pour vous guider et aider l’enfant :

  • Dans un endroit calme et discret, commencez par mettre l’enfant à l’aise en l’écoutant;
  • Écoutez et croyez ses confidences sans porter de jugement;
  • Contrôlez vos réactions, dans la mesure du possible. Si vous le pouvez, restez calme. Cette attitude contribuera à calmer l’enfant. Si vous ne pouvez contrôler vos émotions, sécurisez-le en lui spécifiant que c’est ce qui lui est arrivé qui vous met dans cet état.
  • Rassurez l’enfant en expliquant qu’il a bien fait de vous en parler, soulignez son courage et rappelez-lui qu’il a le droit de se sentir en sécurité et surtout que ce qui lui arrive n’est pas de sa faute;
  • Accueillez ses émotions avec ouverture et compassion au besoin, sans lui suggérer les vôtres;
  • Demandez à l’enfant comment vous pouvez l’aider et s’il a déjà des pistes de solution pour résoudre le problème. Lui poser la question lui redonnera du contrôle sur la situation et vous lui ferez sentir que son opinion est importante;
  • Laissez l’enfant donner sa version des faits sans l’influencer. Posez des questions simples, sans suggérer de réponses, par exemple : qui, quoi, quand, où;
  • Respectez son rythme. À mesure que la confiance grandira, vous en saurez davantage;
  • Ne faites pas de promesses que vous ne pouvez tenir.

Le fait d’écouter et de croire l’enfant, sans porter de jugement, est déjà une étape précieuse dans sa démarche pour résoudre le problème.

Faire un don. Merci! Faire un don. Merci!