NouvellesImprimer cette page

Le ROEQ inquiet pour la survie des organismes en prévention de la violence faite aux enfants

25 Mai 2017

Die-in pour rappeler que les organismes communautaires se meurent

Québec, lundi 29 mai 2017. Entre midi et 13h, partout à travers le Québec, des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux (OCASSS), incluant des organismes ESPACE voués à la prévention de la violence faite aux enfants, participent à un die-in pour sensibiliser leurs députéEs provinciaux. Par cette action, ils veulent démontrer que malgré l’annonce de rehaussement de 10 M$ du Programme de Soutien aux Organismes Communautaires (PSOC), les OCASSS se meurent !

Les organismes ESPACE travaillent ardemment dans leurs communautés afin que les enfants puissent vivre une enfance en sécurité et sans violence. L’écart entre la subvention qu’ils reçoivent et les besoins de la population qui fait appel à eux se creuse d’année en année. Au fil des ans, des organismes ESPACE ont dû couper des postes et la majorité d’entre eux doivent fermer leur porte durant près de trois mois par manque de financement récurrent pour leur mission en prévention de la violence faite aux enfants.

Nous invitons les députées et députés de tous les partis à profiter de cette occasion et de tous les autres moments possibles pour porter le message des OCASSS auprès de la ministre responsable du PSOC, madame Lucie Charlebois, et pour la soutenir dans des actions qui éviteront que les OCASSS ne meurent. 

Pour réaliser pleinement la mission de l’ensemble des 3 000 OCASSS au Québec, qui même selon le gouvernement est essentielle, il faudrait investir 355 M$ de plus dès 2017-2018. Cette année, la subvention que les OCASSS recevront du Programme de Soutien aux Organismes Communautaires (PSOC) ne sera indexée que de 0,7%. Comment les OCASSS pourront-ils faire face aux différentes augmentations qu’ils subissent chaque année (hausse du loyer, des assurances, etc.)? Avec cette maigre indexation, comment pourront-ils éviter le roulement dans leurs équipes de travail, quand ils ne peuvent plus leur assurer du travail à l’année? Les OCASSS sont épuisés. Le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) doit cesser de concevoir le rehaussement du financement des groupes communautaires comme une dépense. Il doit reconnaître l’apport des OCASSS à la société et qu’il s’agit d’un investissement pour le bien-être de la population québécoise. Pour ce faire, les OCASSS ont besoin du soutien de l’ensemble des députéEs de l’Assemblée nationale.

À partir de midi, les membres des OCASSS et les regroupements provinciaux invitent la population à un die-in afin d’attirer l’attention de l’Assemblée nationale sur la «mort annoncée» de milliers d’OCASSS si rien n’est fait pour les sauver.

 

- 30 -

DieIn entre midi et 13h pour rappeler que les orgnaismes se meurent 


« Retourner aux nouvelles
Faire un don. Merci! Faire un don. Merci!