La nécessité de prévenirImprimer cette page

Ce sont surtout les cas extrêmes qui attirent notre attention. Pourtant, au quotidien, plusieurs formes de violence existent mais ne sont malheureusement pas reconnues. Dans la vie d'un enfant, un événement comme l'intimidation, le chantage, une chicane ou des insultes prendra toute la place.

Il est alors primordial que les parents, le personnel des milieux éducatifs et les professionnels du milieu soient aussi sensibilisés à ces différentes formes de violence pour mieux soutenir les enfants dans le processus de résolution de problèmes.

Beaucoup d'adultes ont peur pour leurs enfants. Avec raison, puisque le phénomène est bien réel : au Québec, entre 2008 et 2009, la Direction de la protection de la jeunesse a reçu 69 705 signalements, soit pour abandon, abus physique, abus sexuel, négligence, mauvais traitements psychologiques ou troubles de comportement.

Cette situation inquiète parce que, le plus souvent, l'enfant se retrouve seul face à un agresseur. Cependant, contrairement à ce que croient bien des adultes, les équipes d’animation des organismes ESPACE ont maintes fois constaté que les enfants ont le potentiel pour se sortir de situations abusives. Toutefois, il leur manque souvent des outils et des moyens concrets pour le faire et c'est ici que l'intervention d'un organisme de prévention comme ESPACE peut faire une différence.

Pensez à toutes les conséquences de la violence et à la façon dont elles affectent directement la victime et son entourage, mais aussi chacun et chacune d’entre nous, ne serait-ce que par les coûts sociaux reliés au traitement des victimes et des agresseurs.

Les organismes ESPACE préconisent donc la prévention. Le but ultime est de rejoindre le plus d’enfants et d’adultes partout au Québec afin que tous ensemble nous joignons nos efforts dans le but de prévenir la violence et savoir y faire face.

Faire un don. Merci! Faire un don. Merci!